Mon Mémoire

Salut à tous, chers lecteurs !

Aujourd’hui, je vais aborder un sujet assez particulier, vous l’avez deviné puisque vous avez lu le titre de l’article, il s’agit de mon mémoire de recherche de cette année.

Comme vous le savez sûrement, je suis étudiant en Master 1 de Recherche en Littératures Comparées à Paris-Sorbonne, ce qui signifie que je dois rendre et soutenir un mémoire de recherche en fin d’année scolaire.

Le but de cet article va donc être de vous expliquer avec plus ou moins de détails quel est mon sujet de mémoire, et en quoi il est lié à mon blog d’une certaine façon, sous la forme d’une sorte de FAQ.

 

C’est quoi un mémoire de recherche ? 

Mieux vaut commencer par là. Un mémoire est un travail de recherche universitaire de deuxième cycle (de niveau Master, donc c’est un travail que l’on fait après une Licence) d’assez longue haleine, puisqu’il doit comporter, en Recherche, entre 70 et 80 pages, annexes non comprises. C’est un travail soumis à une certaine méthode (et qui implique donc une certaine rigueur), puisqu’il faut une introduction, un plan, une bibliographie, des annexes…

Il faut également et surtout que le mémoire soit en lien avec un sujet choisi par les étudiants, en accord avec un directeur de recherche (un professeur qui les accompagne et les encadre pendant l’année dans leurs travaux) et validé par celui-ci. En Littérature, ce mémoire appelle un corpus, c’est-à-dire un ensemble d’œuvres sur lesquelles l’étudiant va s’appuyer pour traiter son sujet (à ne pas confondre avec la bibliographie, qui est l’ensemble de sources scientifiques que l’on va utiliser pour construire notre propos et le baliser).

 

C’est quoi ton sujet ? 

Accrochez-vous bien. Mon sujet s’intitule ainsi :

Une écopoétique du merveilleux : Les Relations Homme-Nature dans les mondes alternatifs de la fantasy contemporaine.

Oui, c’est assez brutal, et donc je vais vous expliquer en quoi consiste ce sujet et pourquoi je l’ai choisi.

Mon mémoire va s’intéresser aux œuvres porteuses de thématiques écologiques dans la Fantasy (ou fantasy, puisque c’est un anglicisme), comment elles imaginent et mettent en scène la Nature, quelles sont les relations dépeintes entre les Hommes et cette Nature, et surtout, comment la dimension surnaturelle propre au genre intervient dans cette relation.

J’ai choisi ce sujet parce que je voulais, plus que tout, travailler sur les littératures de l’imaginaire dans mon parcours universitaire et que j’ai enfin eu cette occasion. Je ne l’ai donc pas manquée, et mon sujet va me permettre d’aborder certaines évolutions du genre de la fantasy de manière poussée et intéressante (du moins je l’espère).

 

Quel est ton corpus ?

Comme je suis en Littérature Comparée, mon corpus se compose d’œuvres en langue étrangère (en l’occurrence en anglais) que je vais devoir étudier en V.O, mais également d’œuvres en langue française.

Le voici :

Le Sang du dragon d’Anthony Ryan.

L’un des trois tomes de la Terre Fracturée de N. K. Jemisin, vraisemblablement le deuxième, La Porte de Cristal.

La Maison des mages d’Adrien Tomas.

Khanaor, de Francis Berthelot.

Vous remarquerez que chacune de ces œuvres a été chroniquée sur mon blog, de manière plus ou moins intentionnelle et préméditée de ma part (vous pourrez retrouver les articles dans les catégories appropriées, je ne vais pas mettre leurs liens ici, ce n’est pas le but de cet article). Chacune à leur manière, ces œuvres évoquent des thématiques écologiques et possèdent leurs propres spécificités que je devrai traiter dans mon mémoire, en prenant en compte leur contexte d’écriture et de publication (Khanaor a été écrit dans les années 1980, dans les débuts de la fantasy française, tandis que Le Sang du dragon est beaucoup plus récent et s’ancre dans une fantasy qui emprunte énormément au steampunk) pour mieux traiter mon sujet.

 

Qui est ton directeur de recherche ?

 

Je ne sais pas si j’ai le droit de donner son nom ici, donc jusqu’à ce que je sache si j’en ai ou non le droit, je ne donnerai pas son nom (et si certains d’entre vous devinent de qui il s’agit, je vous prie de ne pas donner son nom en commentaire s’il vous plaît). Sachez toutefois qu’il s’agit d’un spécialiste de la SF, et que sa culture de l’imaginaire est très, très (très) vaste.

 

Est-ce que ton mémoire va impacter ton blog ?

 

Pour le moment, la réponse est non, mais je pense qu’elle risque (rapidement) de devenir oui. Si pendant la période fin Février-Mai 2019 je suis très peu actif sur le blog, ce sera sans doute parce que je serai occupé à rédiger mon mémoire.

 

Comment ça se passe, la rédaction du mémoire ?

Je dois rendre un premier état de l’introduction, un plan et une bibliographie pour Janvier, puis rédiger pour pouvoir le rendre et le soutenir (passer à l’oral) en Mai ou en Juin.

Pour le moment je dois avouer que je rédige assez peu, parce que je suis concentré sur la lecture de certains ouvrages de ma bibliographie (d’ailleurs, si vous connaissez des ouvrages intéressants sur l’écologie ou la fantasy, je vous serais très reconnaissant de me donner leurs titres), mais comme je l’ai souligné plus haut, ce n’est que le début de l’année.

 

En quoi ton blog influence-t-il ton mémoires ?

C’est assez subtil. Tenir un blog m’aide à fournir un travail régulier et assez formaté, d’une certaine façon, et de par ses ambitions (pas toujours remplies, si ?) analytiques, il m’aide également à réfléchir sur les œuvres que je lis, et évidemment à acquérir une culture dans le domaine de l’Imaginaire !

 

Est-ce que tu pourras publier des documents relatifs à ton mémoire sur ton blog, voire carrément mettre ton mémoire sur ton blog ?

Très bonne question. Je n’en ai strictement aucune idée. Il faudrait que je demande à mon directeur si cela ne pose pas de problème particulier.

 

Pour le moment, voilà les questions qui me sont passées par la tête et auxquelles j’ai tenté de répondre de manière claire. Si vous voyez d’autres questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire, je serai très heureux d’y répondre !

 

Publicités

22 commentaires sur “Mon Mémoire

  1. Tu as trouvé ton sujet seul ou on vous en a proposé? Je me rappelle qu’en maitrise (l’ancien nom du Master 1) aussi en littérature comparée et lettres modernes, on devait le trouver seul. Au départ, je voulais travailler sur Lovecraft mais je n’ai trouvé aucun auteur français pour aller avec. Alors j’ai fait totalement autre chose.

    Aimé par 1 personne

      1. Mon prof de maitrise était super intéressant en cours mais côté encadrement il avait tendance à laisser faire alors c’était pas évident de trouver un sujet.
        Et pour Lovecraft, il n’y a pas vraiment d’auteur de langue française c’est sur, à part peut être Maupassant pour certains textes.

        Aimé par 1 personne

  2. Un sujet particulièrement intéressant. Ayant fait des études en sciences et en droit, je n’ai pas eu cette chance (en sciences, c’était sur le la thermodynamique en relation avec la météo, en droit sur le chèque), mais j’aurai adoré faire un mémoire sur cela.

    Un roman qui aurait totalement cadré avec ton sujet, et qui a une énorme fibre éco, et est très prenant : Déracinée de Naomi Novik. Quand j’ai lu le sujet de ton mémoire, c’est le premier texte qui m’est venue à l’esprit. Puis effectivement j’ai pensé à La 5° Saison.

    Aimé par 1 personne

  3. Ah ouais j’ai failli tomber de ma chaise en lisant le titre lol. Après, de la Fantasy écologique je n’y ai jamais pensé (peut-être parce que je n’en n’ai jamais lu tout simplement). Cela me fait penser au Seigneur des Anneaux lorsque Saruman détruit des hectares de forêt pour développer l’industrie et Sylverbarbe et la forêt se venge. Je ne sais pas comment c’est amené dans les livres.
    Dans tous les cas, bonne chance pour la rédaction !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s