La revue L’Éclectique

Salutations, lecteur. Voici aujourd’hui un article un peu à part, dans lequel je vais te parler non pas d’imaginaire au sens strict, mais d’un projet étudiant, qui est une revue dont je fais partie.

Au passage, je dédie cet article à Amine, Xavier, Eugénia, Marine, Adèle, Claude, Pamela, Zeynep, et à tous les contributeurs de la revue, passés, présents, et futurs.

L’Éclectique

41772115_532072833882235_3583852227975970816_n

(le logo actuel de l’association)

 

L’histoire de L’Éclectique

 

Avant de vous parler de la revue en détail, je vais vous parler de son histoire.

À l’origine, il y avait Amine et Xavier, deux étudiants en Lettres Modernes à Paris-Sorbonne, qui ont eu l’idée de créer une revue étudiante, pour permettre aux étudiants de l’université qui écrivent d’avoir un support de publication et d’obtenir de la visibilité, ce qui est assez difficile lorsque l’on n’a pas été publié ou qu’on est jeune auteur.

Amine et Xavier ont donc décidé de créer une revue qui ferait la promotion des créations étudiantes, sans distinction de style ou de genre littéraire, et qui fonctionnerait comme une véritable maison d’édition, avec des appels à textes, un comité de lecture, des relectures et corrections, et une publication. L’Éclectique était né.

Mais ça, c’était le début, autour de 2016.

Il aura fallu attendre 2017 pour que l’association de la revue soit créée… et que je la rejoigne !

Même si je ne suis pas l’un des fondateurs, j’ai quand même pris part très tôt au projet. Pour la petite anecdote, c’est Xavier qui m’a parlé du projet peu de temps après que je l’aie rencontré lors de l’une des (très très rares) séances d’écriture que je tentais d’organiser à la fac. Le premier appel à créations a très vite été lancé, et après des problèmes inénarrables dus notamment aux subventions, au lancement de l’association et à l’impression, qu’il a fallu faire deux fois car l’imprimeur avait imprimé le mauvais fichier, le premier numéro de la revue a été publié, puis distribué gratuitement sur les différents sites de l’université. Nous avions eu de bons retours de la part des étudiants, et même des encouragements de certains de nos professeurs, malgré certaines erreurs que nous n’avons vues qu’avec le recul.

Par conséquent, nous avons voulu faire mieux pour le deuxième numéro. Bien mieux. Et c’est pour cela que nous avons pris le parti de faire imprimer la revue en risographie, un procédé d’impression semi-artisanal qui possède un rendu très particulier, avec du grain et une trame, l’aspect semi-artisanal venant du fait que le tri des pages se fait à la main et que l’impression nécessite aussi du travail manuel. Je précise que cette idée ne vient pas de moi, mais d’Amine, qui m’en a parlé lors de l’une des réunions de l’association. J’ai été immédiatement conquis par le rendu qui m’a beaucoup fait penser à la vaporwave et à l’esthétique des années 80. Nous avons donc opté pour la risographie, et nous sommes aussi passé à un mode de distribution payant afin de pouvoir faire vivre l’association, et pour pouvoir amortir les coûts d’impression de la risographie.

Ce deuxième numéro a été long à terminer. Très long. Nous avions lancé l’appel à création fin 2017-début 2018, et la revue est parue en Mai, pile à temps pour le Festival Quartier du Livre, auquel le Crous de Paris nous avait invités. L’impression a beaucoup tardé et nous avons dû transporter des cartons de revues (à pied et en transports en commun) chez les relieurs plusieurs fois, pour ensuite amener les exemplaires tout juste façonnés au festival. Une sacrée aventure, mais qui nous a valu beaucoup de compliments lors de Quartier du Livre, pendant le Forum de la Vie Étudiante à la rentrée 2018-2019 et au Salon de la Revue, auquel l’Éclectique a participé pendant que nous préparions le troisième numéro, qui est paru il y a quelques semaines ! Ce troisième numéro a bénéficié de plus de moyens et d’une équipe plus nombreuse, car d’autres étudiants ont rejoint notre association au début de cette année scolaire. Les discussions sur le quatrième numéro sont quant à elles déjà ouvertes, et une stagiaire, Agathe, que je salue au passage, a rejoint l’association !

 

(Une composition avec plusieurs exemplaires du deuxième numéro, et l’intérieur de celui-ci !)

 

L’Éclectique, c’est quoi (et qu’est-ce que tu y fais, toi) ?

 

Comme dit plus haut, L’Éclectique est une revue étudiante, qui est littéraire, mais aussi graphique (accessoirement, c’est une association Loi 1901, dont le représentant légal est Amine). Nous acceptons donc les poèmes, les nouvelles, les photographies et les créations graphiques, sans distinction de genre ou de style (d’où le nom de la revue). Il est donc possible de trouver dans nos pages des récits réalistes, des BD comiques, des poèmes oniriques, et même un hommage à H. P. Lovecraft (si si). On y trouve aussi des entretiens avec des acteurs du monde du livre et une section de vie culturelle, où l’on présente des activités culturelles qui se déroulent dans Paris (expositions, salons) et des appels à textes de maisons d’éditions.

La revue fonctionne grâce aux appels à créations que nous organisons au début de chaque semestre. Une fois ces appels terminés, le comité de lecture fait des sélections et demande des corrections aux auteurs, puis une fois que tout cela est fait, Amine s’occupe de mettre en page la revue et d’optimiser cette mise en page pour la risographie, il y a de nouveau des relectures et des corrections, et la revue part chez notre imprimeur pour être diffusée à la fin du semestre et/ou au début du suivant !

 

(Ci-dessus, les affiches qui signalent la parution du deuxième numéro de la revue et annoncent l’appel à création pour le troisième.)

 

L’Éclectique est vendu par les membres de la revue, et lors des événements auxquels l’association participe. Un système de VPC sera également bientôt mis en place, mais pour le moment, si vous êtes intéressés par le projet et que vous souhaitez acheter la revue il faut contacter les membres de l’association et être disponible pour la récupérer en région parisienne.

Pour ce qui est de mon rôle dans la revue, eh bien j’ai souvent plaisanté en disant que j’étais « l’homme de l’ombre » de l’association, qui effectuait des tâches très diverses et variées avant cette année, mais avec la nouvelle équipe et les réunions plus régulières, ce n’est plus tout à fait le cas. Je m’occupe maintenant des corrections, de la section vie culturelle de prendre des notes sur ce qui se dit pendant les réunions, je prends part aux débats sur les sélections des textes, et je m’occupe (toujours) de tâches diverses et variées pour parfois aider les autres membres et Amine. Lors des sélections de texte, je suis aussi celui qui ne peut s’empêcher d’être heureux de voir des textes apparentés aux littératures de l’imaginaires sortir du lot. L’arrivée de nouvelles têtes dans l’association a aussi permis de définir des rôles précis, notamment vis-à-vis du contact avec les auteurs, de la gestion des réseaux sociaux, des corrections, de la vie culturelle…

Le troisième numéro a donc été l’occasion de répartir les taches et les rôles entre les différents membres de l’association. Par exemple, ce sont Marine et Pamela qui se sont occupées de gérer les réseaux sociaux (Facebook et Instagram), qui étaient très peu actifs avant qu’elles les prennent en charge. Nous avons donc été très heureux de pouvoir le publier, et aussi de pouvoir le diffuser en librairie, puisque L’Éclectique est désormais en vente à la librairie des éditeurs associés à Paris !

 

51119284_604812716608246_4275347451600175104_n

(Plusieurs exemplaires du troisième numéro !)

 

Comment suivre les avancées de la revue ?

 

Lorsqu’on est pas étudiant de Paris-Sorbonne, ou pas étudiant (ou présent en région parisienne) tout court, le mieux, c’est de consulter les réseaux sociaux (notamment Facebook), où nous donnons des informations et des détails sur les travaux de l’association, les appels à création, et les prochains événements auxquels la revue participe. Nous avons également un site internet, qui est momentanément fermé mais qui rouvrira bientôt.

Pour ce qui est de la région parisienne et du milieu étudiant, l’association dispose des affiches sur les différents campus de la Sorbonne et d’autres universités pour marquer les débuts des appels à créations. Au passage, je signale que c’est Amine qui se charge du travail graphique dans la revue, et que c’est lui l’auteur de nos affiches !

 

Est-ce que tu arrives à gérer ton blog, tes études, la revue et Rédemption ?

 

Je conclurai cet article en évoquant cette question qu’on me pose beaucoup dans mon entourage. La réponse est oui, parce que d’une part, mon blog et mes études sont intimement liés et que je ne pense pas exagérer si je dis qu’ils se nourrissent l’un de l’autre, tenir un blog m’ayant permis (après des années passées à galérer là-dessus) à fournir un travail régulier et méthodique, tandis que mes études m’ont donné beaucoup d’outils et de grilles d’analyses utiles autant en littérature dite générale qu’en littératures de l’imaginaire.

D’autre part, je n’envisage pas Rédemption (et tous mes projets d’écriture fictionnelle) ou L’Éclectique comme des travaux pénibles, et je ne me mets pas la pression, ce qui me permet de m’y consacrer de manière détendue. Et puis, dans le cas de Rédemption comme (et surtout) dans celui de L’Éclectique, je suis loin de faire tout le travail seul, les autres membres de l’association s’occupent également de la revue !

En tout cas, je pense que je signalerai l’actualité de L’Éclectique sur le blog, parce que je suis heureux (et plutôt fier) de faire partie de ce projet, et je remercie encore une fois tous les membres et contributeurs de la revue, passés, actuels, et à venir.

2 commentaires sur “La revue L’Éclectique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s